Your web browser is out of date. For the best experience on Zimmer websites please upgrade to the latest version of Internet Explorer, Chrome, or Firefox.

Zimmer, Inc.

Cage intersomatique TraXis

Description du produit

En forme de banane, idéale pour une approche TLIF, ce dispositif MIS est complété par une instrumentation à profil bas qui facilite la mise en place précise de l'implant — même lors d'un accès mini-invasif. De plus, TraXis est disponible en PEEK et titane afin de s'adapter aux différents besoins des chirurgiens et de leurs patients. Grâce à TraXis,les chirurgiens bénéficient de râpes et de dispositifs d’essai articulés, ce qui simplifie et rend plus intuitive une procédure techniquement exigeante. L'importante capacité interne de TraXis offre un large espace pour la greffe osseuse et permet de fournir de bons résultats.

Caractéristiques de TraXis

  • Instrument d'insertion à profil bas avec connexion d'un préhenseur afin d'améliorer la visualisation pendant l'insertion
  • Des râpes et dispositifs d'essai articulés permettent aux chirurgiens de créer plus facilement des voies pour les implants dans des espaces limités
  • La différence dans les tailles de dents de l'implant crée un « frein » qui guide l'implant et permet son bon positionnement
  • Disponible en PEEK et titane afin de répondre aux besoins du chirurgien et de ses patients  

Indications

Le système TraXis est destiné à être utilisé pour la fusion intersomatique et/ou la résection ou l'excision de corps vertébraux du rachis thoraco-lombaire. TraXis est indiqué pour le traitement des discopathies dégénératives, hernies discales, sténoses foraminales, tumeurs, traumatismes, déformations (incluant scoliose, spondylolisthésis et rétrolisthésis) et en cas d'échec d'une fusion antérieure. TraXis a été conçu pour être mis en place au moyen d'une incision postérieure.

Contre-indications

  • Les maladies qu’il est possible de traiter en toute sécurité et de manière prévisible sans utiliser des dispositifs de fixation internes sont des contre-indications relatives à l’utilisation de ces dispositifs.
  • Une infection systémique active ou une infection localisée au niveau du site prévu pour l’implantation constituent des contre-indications à l’implantation.
  • Une ostéoporose grave constitue une contre-indication relative dans la mesure où elle peut empêcher la fixation adéquate des ancrages rachidiens et exclure ainsi l’utilisation de ce système d’instrumentation rachidienne postérieure ou de tout autre système similaire.
  • Les entités ou les conditions qui excluent complètement la possibilité de fusion, comme le cancer, la dialyse rénale ou l’ostéopénie, constituent des contre-indications relatives. D’autres contre-indications relatives incluent l’obésité, la grossesse, certaines maladies dégénératives et une sensibilité aux corps étrangers. De plus, la profession, le niveau d’activité ou les facultés mentales du patient peuvent constituer des contre-indications relatives à ce type de chirurgie. Plus spécifiquement, certains patients peuvent, en raison de leur profession ou de leur mode de vie ou de conditions telles que la maladie mentale, l’alcoolisme ou la toxicomanie, faire peser des contraintes excessives sur l’implant.
  • Sensibilité connue du patient à des composants du dispositif (PEEK-OPTIMA®*).
  • En cas d'utilisation sans fixation postérieure, le dispositif ne doit être employé que pour le spondylolisthésis ou rétrolisthésis de grade 1 ou inférieur.

*Le polymère PEEK-OPTIMA® est une marque déposée de Invibio Ltd.