Your web browser is out of date. For the best experience on Zimmer websites please upgrade to the latest version of Internet Explorer, Chrome, or Firefox.

Zimmer, Inc.

Système de plaque lombaire antérieure Trinica®

Description du produit

Découvrez l'achèvement d'une fusion lombaire parfaite avec le système de plaque lombaire antérieureTrinica. Sa conception visant à combler le déficit osseux est disponible dans de nombreuses tailles et permet d'améliorer l'interface entre l'os et la plaque, et donc de renforcer la stabilité. Afin de s'adapter à l'anatomie du patient, les plaques du système Trinica peuvent recevoir des vis fixes et variables. Achevez la procédure en un tour de main en verrouillant la plaque avec un système anti-migration innovant, le mécanisme de verrouillage Secure-Twist®.

Caractéristiques

  • Les guides « tout en un » sont adaptés au taraudage, au perçage et à l'insertion des vis, ce qui permet une économie de temps et une réduction du nombre d'étapes de la procédure
  • Les plaques sont pré-cintrées et sont disponibles en plusieurs tailles, pour pouvoir s'adapter à l'anatomie du patient et réduire la nécessité de cintrage supplémentaire
  • Les plaques peuvent être verrouillées avec des vis à angle fixe et variable, rendant la fixation adaptable aux spécificités de chaque patient.
  • Le système anti-migration Secure-Twist du Système ALP Trinica permet d'économiser du temps grâce au verrouillage simultané de plusieurs vis

Indications

Le Système de plaque lombaire antérieure Trinica est destiné à être utilisé avec une approche chirurgicale latérale ou antérolatérale au-dessus de la bifurcation abdominale des vaisseaux ou avec une approche chirurgicale antérieure, sous la bifurcation abdominale des vaisseaux. Ce système est indiqué pour le traitement de l'instabilité du rachis lombaire ou lombo-sacré (L1-S1) due à une fracture (y compris luxation et subluxation), une tumeur, une discopathie dégénérative (lombalgie d’origine discale avec dégénérescence du disque confirmée par les antécédents du patient et par des clichés radiographiques), une pseudarthrose, un spondylolisthésis, une scoliose, des déformations lordotiques du rachis, une sténose du canal rachidien ou l'échec d'une fusion antérieure.

Contre-indications

Les contre-indications pour le Système de plaque lombaire antérieure Trinica incluent :

  • Utilisation au niveau du rachis cervical
  • Infection systémique ou locale active
  • Inflammation locale, avec ou sans fièvre ou hyperleucocytose
  • Grossesse
  • Obésité
  • Usage abusif de drogues ou de médicaments
  • Utilisation au niveau des éléments postérieurs (pédicules) des vertèbres cervicales, thoraciques ou lombaires
  • Situations où une tentative de correction dépasse les limites des conditions physiologiques du patient
  • Patient peu coopératif ou présentant des troubles neurologiques ou une maladie mentale le rendant incapable de suivre les instructions
  • Incapacité du patient à limiter son niveau élevé d'activité
  • Allergie ou intolérance connue ou supposée au métal
  • Toute situation où un mélange de métaux venant de différents composants est nécessaire
  • Prognostic défavorable concernant la cicatrisation (par exemple escarre de décubitus, diabète en stade terminal, déficience protéinique grave et/ou malnutrition)
  • Tout autre état médical ou chirurgical susceptible d’entraver les avantages potentiels de l’intervention chirurgicale, comme la présence de tumeurs, d'anomalies congénitales, l’augmentation de la vitesse de sédimentation que d’autres maladies ne suffisent pas à expliquer, l’augmentation de la numération des globules blancs (NGB) ou un net virage à gauche dans la NGB.
  • Destruction articulaire rapide, absorption osseuse, ostéopénie et/ou ostéoporose
  • L'ostéoporose est une contre-indication relative car cela peut limiter le degré de correction pouvant être obtenu et le niveau de fixation mécanique
  • Toute situation ne requérant pas de greffe osseuse et de fusion ou requérant la guérison de la fracture
  • Les patients dont la masse tissulaire est insuffisante pour couvrir le site opératoire ou dont le stock osseux ou la qualité osseuse sont inadéquats, notamment dans le sacrum
  • Chaque fois que le recours à un implant risque d’entraver les structures anatomiques ou les performances physiologiques attendues
  • Pathologies autres que celles décrites spécifiquement dans la rubrique des indications

Ces contre-indications sont identiques à celles d'autres systèmes rachidiens antérieurs. Le système d'implant rachidien Trinica n'est ni conçu, ni vendu pour des usages autres que ceux indiqués.